Incapable de payer les échéances de votre crédit : les conseils pour s’en sortir

Publié le : 12 février 20203 mins de lecture

Parfois, les crédits engendrent des difficultés financières. Que ce soit un crédit à la consommation ou un prêt immobilier, avec les différents imprévus de la vie, il n’est pas souvent facile de respecter les échéances de crédit. Certains évènements difficiles comme la perte d’emploi et le divorce pourraient aussi entraîner des impossibilités ou des difficultés de remboursements des prêts. Que faire quand cela vous arrive ?

Solliciter l’étalement de vos dettes auprès du banquier

Si vous avez souscrit un crédit modulable, vous pouvez demander l’étalement de vos dettes auprès de l’organisme emprunteur. Demandez à votre banquier de réduire sans frais le montant que vous devez payer par mois. Certains contrats acceptent jusqu’à 30 % de baisse. Par exemple, si vous versez 1000 euros mensuels, il est possible de ne rembourser que 700 euros. S’il ne s’agit pas d’un crédit modulable, vous devez informer votre prêteur et lui faire une demande d’étalement de vos paiements en expliquant votre situation. Pour cette opération, il se pourrait que vous alliez payer des frais supplémentaires.

Si votre banque ou votre prêteur accepte votre demande, cet accord doit être établi sous forme d’un avenant au contrat initial de prêt. Par contre, si elle refuse d’établir un nouvel échéancier, vous devrez saisir le tribunal.

Demander un délai de grâce auprès de la justice

Tout emprunteur est tenu d’effectuer l’intégralité de remboursement de ses dettes envers son prêteur. Selon l’article 1343-5 du Code civil, le tribunal de grande instance peut accorder un délai de grâce aux emprunteurs. Cela vous permet de recevoir de l’aide en cas de difficultés ou si votre créancier fait la sourde oreille. Dans ce cas, vous ne payez aucuns frais supplémentaires et n’avez pas besoin de l’accompagnement d’un avocat à condition que votre dossier soit complet. Le délai de grâce est un délai de paiement que le juge accorde à un débiteur, en fonction de la situation économique de ce dernier.

Recourir à la commission de surendettement

En dernier recours, faites appel à la commission de surendettement la plus proche de chez vous si vous vous sentez financièrement asphyxiée par vos dettes. Elle dispose de trois mois pour étudier votre dossier si ceci est recevable ou non. Il est possible de déposer un dossier de surendettement seul. Mais vous pouvez aussi demander de l’aide à un travailleur social, une association ou à un proche. La commission vous proposera ensuite des solutions pour aménager vos échéances de crédit à condition que votre dossier soit recevable.

La captive de financement : Un atout majeur pour la gestion prudente des flux financiers
Comment faire appel à l’assistance sociale de votre ville ?

Plan du site