Comment renégocier son crédit immobilier ?

Ceux qui ont eux accès à des conditions de prêt moins avantageux peuvent renégocier leur crédit immobilier pour bénéficier d’un taux d’intérêt plus bas. Mais est-ce vraiment rentable ? Et vers quel organisme se tourner ?

Pourquoi renégocier son crédit immobilier ?

Le taux actuel est devenu très bas que de nombreux emprunteurs sont tentés de renégocier leur crédit afin de réaliser d’importantes économies. Le principe est très simple : vous demandez auprès de votre banquier de réétudier votre contrat. Vous aurez ainsi l’occasion de diminuer vos mensualités restant dues ou la durée de votre crédit en payant les mêmes échéances.

La renégociation d’un crédit immobilier est effectuée auprès d’un établissement financier à l’instar d’une banque ou d’un organisme de crédit. Dans ce cas, le contenu du contrat initial sera modifié. Il faudrait alors notifier les changements par le biais d’un avenant. Attention ! Votre banquier a tout à fait le droit de refuser. Donc, pour mettre toutes les chances de votre côté, vous devez avoir un bon profil client.

Quelles sont les démarches pour renégocier son crédit immobilier ?

Pour renégocier un crédit immobilier, étudiez en amont votre situation. Pour que l’opération soit intéressante, il faut que le taux du crédit actuel soit entre 0,7 et 1% moins élevé que le taux initial, et que le capital restant dû soit supérieur à 70 000 euros. Puis, préparez les dossiers suivants et présentez-les à votre banquier : votre papier d’identité, vos 3 derniers bulletins de salaire, un avis d’imposition, vos derniers relevés bancaires et l’échéancier de votre crédit actuel.

On tient à préciser que vous n’avez pas à payer d’indemnités de remboursement anticipé (IRA). En revanche, la banque peut vous facturer des frais de dossier que l’on appelle aussi frais d’avenant, dont le montant varie selon les établissements.

Bon à savoir !

Si vous décidez d’aller voir chez les concurrents, on parle plutôt de rachat de crédit. Dans ce cas, vous devez procéder à un remboursement anticipé. Ce qui engendrera effectivement des frais de remboursement anticipé. Et la souscription à un nouveau crédit s’accompagne également de frais de dossier et de garantie. On peut donc déduire que la renégociation est moins onéreuse qu’un rachat de crédit.

Il est possible de renégocier son prêt immobilier plusieurs fois, si le taux de crédit a baissé plusieurs fois. Toutefois, une seconde renégociation est souvent difficile à obtenir auprès d’une même banque. Ainsi, mieux vaut se tourner vers un rachat de crédit. Pour savoir s’il est intéressant d’opter pour une renégociation de crédit, faites une simulation. En ligne, vous pouvez accéder à de nombreux outils gratuits sur les sites des courtiers et de quelques établissements financiers.

Comparez pour un crédit au meilleur taux
Puis-je cumuler les crédits ?